Sean O'Malley ouvert à affronter Merab Dvalishvili mais veut toujours le terrifiant Ilia Topuria

Publié : Mardi 20 février 2024 09:51:35 660

Sean O'Malley ouvert à affronter Merab Dvalishvili mais veut toujours le terrifiant Ilia Topuria

Le champion poids coq de l'UFC, Sean O'Malley, considère Merab Dvalishvili comme un adversaire abordable, cependant il reste fixé sur l'affrontement avec Ilia Topuria après l'UFC 299.

Sean O'Malley avait une vue de près sur un futur adversaire lors de l'UFC 298 , d'une manière ou d'une autre.

O'Malley défendra pour la première fois son titre poids coq de l'UFC le 9 mars lors d'un rematch contre Marlon "Chito" Vera à l'UFC 299 , et s'il remporte la victoire, il pourrait se retrouver à combattre l'une des deux stars de la carte de samedi dernier. Avant l'UFC 298 , O'Malley a proposé un combat champion contre champion contre Ilia Topuria si l'Espagnol battait Alexander Volkanovski, ce qu'il a fait avec un impressionnant KO au deuxième round pour remporter la ceinture poids plume de l'UFC. Le poids coq Merab Dvalishvili a également dominé Henry Cejudo à l'UFC 298 pour prolonger une série de 10 victoires, puis a appelé O'Malley pour un combat pour la ceinture des 135 livres.

O'Malley a réagi aux deux performances lors de l'épisode de lundi de The MMA Hour.

"Volk sortant de ce KO brutal il n'y a pas si longtemps, la confiance d'Ilia si élevée, à quel point il est dangereux - j'avais le sentiment qu'Ilia allait gagner", a déclaré O'Malley à The MMA Hour.

"Il a mis KO le GOAT des poids plumes au deuxième round. J'ai mis KO Aljamain Sterling, le GOAT des poids coq, au deuxième round. J'ai un peu poussé ce combat. J'ai reçu beaucoup de haine pour ça, un peu de réticence en disant que j'évite Merab. Il a battu Henry, mais Henry a environ 42 ans ou quelque chose comme ça. Il avait l'air horrible. J'aurais mis KO Henry quatre fois dans ce combat-là. Et ensuite Ilia y va et met KO Volk, le plus grand poids plume de tous les temps au deuxième round dans une performance magnifique, et je le défie, et je reçois de la m**** des fans de MMA, disant : 'Oh, tu évites Merab'.

"Je tente de provoquer un combat qui, je pense, est excitant, qui est comme un truc de fou. Mais j'ai eu beaucoup de réticence. Je ne sais pas si les gens veulent vraiment que je combatte Merab autant qu'ils détestent simplement la confiance que j'ai que je vais aller là-bas et mettre KO Ilia. Mais j'ai décidé, j'ai dit ce que j'avais à dire, j'ai envoyé mon message à Ilia. Si Merab est le prochain, Merab est le prochain. Je peux avoir Ilia quand je veux, quand le moment viendra. Je n'ai pas parlé à l'UFC parce qu'évidemment, il n'y a rien à dire. J'ai Chito Vera, le 9 mars. C'est ce qui vient. C'est sur quoi je dois me concentrer."

Bien qu'O'Malley, 29 ans, et son entraîneur Tim Welch aient tous deux fait campagne pour un éventuel supercombat entre le champion poids coq et Topuria, cet intérêt est jusqu'à présent resté sans réponse. Topuria a refroidi l'idée avant l'UFC 298 , déclarant à MMA Fighting qu'O'Malley a encore "beaucoup à prouver" chez les 135 livres et prédisant que Vera battra à nouveau O'Malley à l'UFC 299 après l'avoir déjà emporté par KO au premier round en 2020.

De plus, le PDG de l'UFC Dana White a désigné Dvalishvili comme le prochain prétendant numéro 1 chez les poids coqs lors de la conférence de presse d'après-combat de l'UFC 298 après que la machine à gagner géorgienne se soit installée à égalité pour la plus longue série de victoires de l'histoire de la division poids coq de l'UFC.

Mais O'Malley n'est pas découragé.

"J'ai dit ce que j'avais à dire à ces gars. Et vraiment, ce qui compte, c'est que je vais là-bas et que je fais la performance que je dis que je vais faire contre Chito - une performance magnifique, magistrale - et que je défie qui je veux sur le micro, je pense que je peux obtenir le combat que je veux. Mais je dois aller là-bas et faire ce que je dois faire."

O'Malley et Dvalishvili se sont lancé des piques depuis que Dvalishvili a volé la veste d'O'Malley en mai dernier lors d'un face-à-face dans la cage avec Sterling. O'Malley a concédé lundi qu'il était "un peu" surpris par la facilité avec laquelle Dvalishvili a surpassé Cejudo, bien moins après que certains chuchotements lui soient parvenus sur la préparation de Cejudo.

"J'entendais des rumeurs jusqu'au jour du combat selon lesquelles, 'Eh bien, Henry n'a pas eu un bon camp, Henry s'est blessé à l'aine, Henry n'a pas eu autant de sparring et d'entraînement qu'il le voulait', donc avec ça, vous ne pouvez pas aller dans un combat pas à 100% contre Merab", a déclaré O'Malley. "Merab est une machine, il a une série de 10 victoires. Il est foutrement bon."

Finalement, O'Malley sait que tout ce débat est futile s'il échoue à battre Vera à l'UFC 299 , donc il ne compte pas ses poulets avant qu'ils ne soient éclos.

Mais que ce soit Dvalishvili qui l'attende ensuite, ou Topuria ou quelqu'un d'autre, O'Malley aime avoir la chance de continuer sa série victorieuse, même si d'autres n'y croient pas.

"Il y a Merab, il y a Cory [Sandhagen], il y a Ilia. Tous ont le potentiel pour la suite", a déclaré O'Malley. "Encore une fois, je suis concentré sur le 9 mars. Tout ce qui se passe après, j'ai très confiance. Merab est très battable. Henry l'a presque mis KO, Marlon Moraes l'a presque mis KO. Merab a une endurance de dingue, il a une bonne lutte, et c'est un adversaire dangereux. Quand je pense à un adversaire effrayant, à ce qui me fait frissonner, c'est Ilia. Ilia me donne ce sentiment de, 'Il pourrait vous mettre KO et changer votre vie.'

"C'est un adversaire effrayant. Merab est un adversaire dangereux, il a juste cette bonne endurance et il pourrait éventuellement vous mettre KO après que vous vous soyez épuisé, mais il n'est pas un finisseur. Il n'a pas fini Henry. Donc on verra. J'aime les gros, gros combats. Merab, je ne dis pas que ça ne serait pas là-haut, mais ce qui compte, c'est ce que les gens veulent vraiment, vraiment voir. S'ils veulent voir Merab, c'est ce qui viendra. Mais encore une fois, je déteste même en parler, j'ai Chito devant moi."


Source : MMA Fighting