Jalin Turner affiche un large sourire après sa victoire sur Bobby Green | UFC on ESPN 52

Publié : Dimanche 3 décembre 2023 11:44:21 297

Jalin Turner affiche un large sourire après sa victoire sur Bobby Green | UFC on ESPN 52

Jalin Turner a grandi dans la même région de Californie que Bobby Green, ce qui a rendu la victoire de ce dernier un peu plus délicate.

Voir la carte de l'UFC on ESPN 52 (Austin)


Lors du co-main event de l'UFC on ESPN 52 au Moody Center, Turner (14-7 MMA, 7-4 UFC) a brutalisé Green (31-15-1 MMA, 12-10-1 UFC) lors d'une séquence prolongée (et controversée) jusqu'à ce que l'arbitre Kerry Hatley intervienne et arrête le combat. C'est du business, en fin de compte.

"En fin de compte, c'est aigre-doux parce que Bobby et moi venons du même coin", a déclaré Turner lors de la conférence de presse d'après-combat. "Nous avons grandi dans la même région et c'est ce qui rendait les choses difficiles. Mais en fin de compte, c'est aussi du business et il faut voir les opportunités commerciales.

"Je suis un homme d'affaires, un travailleur indépendant, donc je dois gérer les affaires quand elles se présentent à moi. Ils m'ont mis dans cette position parce qu'ils savaient que j'ai acquis de la notoriété maintenant. J'ai un peu de hype. Je fais toujours le show. Je suis un homme d'affaires. Je fais ce que j'ai à faire pour la promotion. Regardez ce qui s'est passé."

Green était chancelant lorsqu'il s'est finalement relevé pour serrer la main de Turner. Il a assisté à la lecture de la décision officielle mais n'a pas encore commenté sa défaite ou son état après le combat.

D'après ce que Turner a pu constater, Green allait bien, tout bien considéré.

"L'arbitre, il n'a juste pas vu... Je ne sais pas, mec. Je ne sais pas comment appeler ça", a déclaré Turner. "Il a juste attendu que Bobby soit hors de combat. Bobby est coriace. C'est vraiment un combattant coriace. Quand je lui donnais des coups, il les défendait et il bougeait. Il était encore un peu cohérent. Je me suis dit : "Zut ! Je me suis dit qu'il fallait peut-être arrêter ça. Peut-être pas.' Je ne vais pas m'arrêter tant que tu ne m'auras pas enlevé parce que c'est lui ou moi. S'il avait retrouvé ses esprits, il aurait pu revenir au top ou faire quelque chose de fou. C'est comme ça. Il allait bien. Il était bien. Il était conscient après. Nous avons échangé des mots, donc j'étais heureux qu'il soit en bonne santé. C'est comme ça que ça se passe."

Turner, 28 ans, a mis fin à une série de deux défaites consécutives avec ce combat qu'il a accepté neuf jours avant. Quant à la suite, Turner n'en est pas sûr.

"J'essaie de me contenir parce que j'ai envie de faire un salto arrière maintenant tellement je suis excité", a déclaré Turner. "L'anniversaire de mon fils est à la fin du mois, donc c'était une grande victoire pour moi. Je veux lui organiser une belle fête, clore l'année correctement et me concentrer sur 2024."

Turner a reçu une prime de 50 000 $ pour sa performance de la soirée, donc la fête d'anniversaire de son fils pourrait passer à un niveau supérieur.

Green a posté sur les réseaux sociaux après sa défaite pour féliciter Turner pour sa victoire et le remercier d'avoir accepté le combat à si court terme.


Source : MMA Junkie


Voir aussi les articles suivants :
UFC on ESPN 52 - Bonus de combat | Austin
UFC on ESPN 52 - Scorecards | Austin
Beneil Dariush vs. Arman Tsarukyan électrocute Beneil Dariush en 1 minute | UFC on ESPN 52
Jalin Turner terrasse Bobby Green dès la première reprise | UFC on ESPN 52
Sean Brady bat Kelvin Gastelum par soumission (kimura) | UFC on ESPN 52
Dustin Stoltzfus soumet Punahele Soriano au 2e round à 4:10 | UFC on ESPN 52