Khamzat Chimaev exprime sa frustration envers Dana White pour ne pas avoir la chance de combattre pour le titre à l'UFC 300

Publié : Mercredi 24 janvier 2024 00:04:30 1562

Khamzat Chimaev exprime sa frustration envers Dana White pour ne pas avoir la chance de combattre pour le titre à l'UFC 300

Selon Khamzat Chimaev, s'il n'obtient pas la première opportunité de combattre Dricus du Plessis suite à la victoire du nouveau champion à l'UFC 297 samedi dernier, le PDG de l'UFC aura des explications à fournir.

Voir la carte de l'UFC 300


"Qui d'autre va le combattre", a déclaré Khamzat Chimaev à ESPN. "Israel est hors jeu [il a dit] jusqu'en 2027. Tous ces gars se sont affrontés. Je suis le seul invaincu et indiscuté, alors je ne sais pas. Ils m'ont promis après le combat contre Usman que j’allait certainement combattre pour le titre, et j'ai remporté ce combat. Je ne sais pas ce qui se passe.

"J'ai entendu Dana White dire que 'Je ne pense pas que Khamzat sera le prochain pour le titre', c'est de la connerie, mec."

Du Plessis a battu Sean Strickland dans un combat pour le titre des poids moyens très serré lors du premier événement pay-per-view de l'UFC en 2024. Après l'événement, White est resté discret sur les plans pour du Plessis, et il pourrait préparer un combat pour l'UFC 300 en avril soit contre Chimaev, ou soit contre l'ancien double champion et rival acéré Israël Adesanya.

Chimaev a récemment révélé qu'il avait eu des ennuis de santé après sa victoire à l'UFC 294 contre Kamaru Usman et qu'il était "très malade", en plus de la blessure à la main subie lors du combat d'octobre. Lors de la conférence de presse d'après-combat de l'UFC 297 , White a été interrogé sur l'état de santé de Chimaev, et bien qu'il n'ait apparemment pas exclu que Chimaev obtienne un combat pour le titre, le PDG de l'UFC ne semblait pas croire que "Borz" serait prêt pour l'UFC 300 .

"Je sais qu'il a été très malade et qu'il va mieux, mais je ne sais pas s'il sera prêt pour l'UFC 300 ", a déclaré White. "Nous verrons bien."

Chimaev dit que si l'occasion se présente de combattre lors de l'événement historique du 13 avril à Las Vegas, il sera prêt à y aller, et si ce coup de fil n'arrive pas, il sera très surpris.

"Si on me promet quelque chose, il faut le faire", a expliqué Chimaev. "Je m'en fiche que ce soit un président ou un roi, si vous me donnez votre parole, vous devez répondre de ça.

"Je serais surpris que cela arrive - si quelqu'un combat pour le titre ensuite, et pas moi. Nous verrons, je n'ai pas parlé avec Dana, et je ne sais pas ce qu'il pense. Il sait mieux que moi.

"Dans mon esprit, ça devrait être moi", a continué Chimaev. "J'ai demandé à Hunter Campbell de me laisser combattre à l'UFC 300 , alors nous verrons ce qu'ils disent.

"Je lui ai demandé avant l'UFC 297 . J'étais malade avant, et ils m'ont posé des questions pendant cette période et j'ai dit à mon manager de me laisser me remettre à 100% d'abord. Quand j'ai senti que ma santé était bonne, et que j'étais à la salle d'entraînement, c'était le bon moment. Je serai donc prêt pour l'UFC 300 s'ils me donnent le combat."


Source : MMA Junkie


Voir aussi les articles suivants :
Jon Jones révèle qu'il lui a été proposé de combattre à l'UFC 300
Dana White rejette l'idée d'un retour de Ronda Rousey, Georges St-Pierre ou Brock Lesnar pour l'UFC 300
Tom Aspinall prêt à affronter Alex Pereira à l'UFC 300 si l'opportunité se présente
Justin Gaethje contre Max Holloway pour le titre BMF à l’UFC 300
Jim Miller réalise son vœu pour l'UFC 300, affronte le vétéran Bobby Green lors de cet événement historique
L'entraîneur d'Arman Tsarukyan avant l'UFC 300 : Charles Oliveira est plus dangereux qu'Islam Makhachev