Jacob Malkoun s'explique sur la fin étrange de son combat contre Petroski | UFC on ESPN 54

Publié : Mardi 2 avril 2024 09:04:25 183

Jacob Malkoun s'explique sur la fin étrange de son combat contre Petroski | UFC on ESPN 54

Lors d'une soirée pleine de controverse et d'étrangeté, Jacob Malkoun et son adversaire Andre Petroski ont contribué à l'ambiance bizarre de l'UFC Atlantic City.

Voir la carte de l'UFC on ESPN 54 (Atlantic City)


Le combat préliminaire des poids moyens s'est terminé brusquement au deuxième round, lorsque Andre Petroski a semblé s'être sonné tout seul en tentant un takedown. La raison exacte pour laquelle Petroski est tombé à genoux et s'est protégé à moins d'une minute du round n'est pas très claire, même sur les replays, bien que la meilleure hypothèse soit que son crâne a rebondi sur la hanche de Malkoun.

"Je pense que lorsqu'il a tenté le takedown, j'ai poussé mes hanches vers l'avant. Peut-être que ça lui a fait mal, je crois. Honnêtement, je ne sais pas", a déclaré Malkoun (8-3) après le combat. "Mais j'ai senti sa réaction, j'ai esquivé et contré comme je le fais à l'entraînement, je pense avec un peu plus d'intention, peut-être un petit hammerfist en plus. Et je l'ai vu sonné, et je ne sais pas, j'ai vu un gars au sol, j'ai juste voulu lui mettre un coup, le finir."

S'adressant aux médias, lors de la conférence de presse d’après combat dans les coulisses du Boardwalk Hall d'Atlantic City, l'Australien Malkoun a ajouté : "Je pense que je lui ai fait mal avec ma hanche, pour être honnête. Je me suis baissé, je l'ai vu chancelant, et je me suis dit que je l'avais frappé avec quelque chose de fort, vous voyez ? Je suis un gars costaud, je suis très fort. Je n'ai pas l'air d'être aussi fort, je n'ai pas le physique qu'il a, mais comme je l'ai dit, j'ai la force d'un fermier, même si je ne le suis pas."

Les premières minutes du combat, avant la fin plutôt soudaine, ont été assez disputées. C'est le genre de combat que préfère Jacob Malkoun.

"J'apprécie ces combats de chiens. Au début, au premier round, tout le monde est fort, tout le monde est costaud, tout le monde est physique. Mais au fur et à mesure que le combat avance, c'est là que je prospère, quand je suis mal à l'aise."

Pour ce qui est de la suite, Malkoun veut continuer à grimper dans le classement. En termes de compétences, je suis à un autre niveau, je suis dans le top 10. Donc je dois juste continuer à travailler, à m'habituer à cet octogone inconfortable."

Un combat à Perth, où l'UFC reviendra en août, est un point de chute potentiel pour l'Australien, qui n'a pas encore combattu à domicile sous la bannière de l'UFC.

"Oui, bien sûr, c'est un bon timing pour moi. Je dois juste rentrer, parler aux coachs, voir ce qu'ils en disent. Mais c'est un bon timing", a déclaré Malkoun, qui a ajouté qu'il cherchera à "écraser un autre gars".


Source : Cageside Press


Voir aussi les articles suivants :
Nursulton Ruziboev veut venger la défaite de Makhmud Muradov face à Gerald Meerschaert | UFC on ESPN 54
Erin Blanchfield réagit à sa défaite sans équivoque face à Manon Fiorot | UFC on ESPN 54
Chris Weidman n'est pas encore prêt à raccrocher les gants | UFC on ESPN 54
Kyle Nelson veut en découdre avec Nate Landwehr | UFC on ESPN 54
Caolan Loughran : “Je me sens comme un imbécile” en appelant Raul Rosas Jr., mais cela a du sens | UFC on ESPN 54
Nate Landwehr est ouvert à un combat contre Bryce Mitchell : “Ce serait un bon matchup” | UFC on ESPN 54