David Shaw, directeur de l'UFC, déclare qu'il est possible que d'autres spectacles aient lieu en France

Publié : Lundi 4 septembre 2023 11:31:16 639

David Shaw, directeur de l'UFC, déclare qu'il est possible que d'autres spectacles aient lieu en France

Après un retour réussi à Paris avec un record de recettes et une salle comble, David Shaw, vice-président principal de l'UFC en charge des opérations internationales et du contenu, s'est montré optimiste quant à l'avenir de la promotion en France.

Voir la carte de l'UFC on ESPN+ 84 (Paris)


"Nous sommes extrêmement reconnaissants de la manière dont l’évènement s'est déroulé ici en France", a déclaré Shaw aux médias, après l'UFC Paris de samedi dernier. "Je pense que la dernière fois que nous étions à Paris, 70 % des billets ont été achetés par des personnes en dehors de Paris, ce qui montre que l'amour pour les MMA est répandu dans tout le pays. Nous sommes ravis, nous ne pourrions pas être plus heureux de la manière dont les choses se sont déroulées."

Shaw a ajouté que lors d'un appel téléphonique à ses collègues à Las Vegas, on lui a dit que ceux qui regardaient pouvaient entendre à quel point les fans français étaient bruyants à la télévision, avec des acclamations, des chants et des chansons. "Cela a eu un impact très puissant. Est-ce que d'autres pays européens vont se rallier autour de ça ? Je suis sûr qu'ils le feront avec le temps, mais c'est une situation assez spéciale en ce moment."

Cela signifie que l'UFC aimerait idéalement faire de la France une destination annuelle, à l'instar de l'Angleterre.

"Oui, nous aimerions. Nous l'avons dit pendant de nombreuses années alors que nous traversions le processus de légalisation et que nous rencontrions différents acteurs du pays, que c'est une destination où nous voulons être chaque année."

Cependant, l'année prochaine pourrait être "une autre histoire avec les Jeux olympiques et paralympiques qui se dérouleront jusqu'en septembre, ce qui correspond généralement à notre période ici", a noté Shaw. "Donc, ce sera un peu différent pour nous l'année prochaine, mais c'est absolument en tête de liste pour nous de venir ici chaque année."

Cela pourrait également signifier une expansion en dehors de Paris, où l'UFC a fait ses débuts en 2022. Les deux événements à ce jour ont eu lieu à l'Accor Arena.

"Oui. Nous avons eu de nombreuses discussions, en particulier cette semaine, sur les autres destinations où nous pourrions aller. Et si nous sommes en mesure d'augmenter la présence de l'UFC en France d’un événement en plus, il y a quelques villes différentes que nous pourrions envisager", a déclaré Shaw. "Nous avons parlé de Marseille, ce qui serait une bonne destination, et il y en a quelques autres sur la liste. Aucune décision n'a encore été prise, mais en réalité, nous en avons beaucoup parlé cette semaine. Alors qui sait. Nous allons établir le calendrier des événements pour 2024, et nous vous tiendrons informés."

La performance impressionnante des combattants français samedi dernier montre facilement le type de succès que d'autres combattants européens pourraient avoir chez eux. Ilia Topuria se distingue, avec des liens avec l'Espagne, l'Allemagne et la Géorgie.

Voir des combattants comme Topuria se démarquer motive la promotion à cibler de nouvelles régions, a admis Shaw. "Oui. La réponse simple est que oui, à chaque fois qu'il y a une performance exceptionnelle ou que quelqu'un semble grimper dans les classements, Dana [White, président de l'UFC] dit 'nous devons aller dans ce pays'. Nous devons en profiter. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons eu le PPV avec Leon en mars. C'est comme ça, nous avons l'opportunité d'emmener un athlète dans son pays d'origine à un moment de sa carrière où nous pouvons avoir le plus d'impact." Shaw a également noté que, comme l'UFC ne propose pas de PPV aux heures européennes, une telle initiative nécessite beaucoup de négociations tant en interne qu'avec les partenaires. Mais néanmoins, les événements en direct sont différents, "et nous voulons profiter de ces opportunités."


Source : Cageside Press


Voir aussi les articles suivants :
Farid Basharat aimerait être de retour pour l'UFC 296 du 16 décembre | UFC Paris
Volkan Oezdemir heureux de combattre devant son public | UFC Paris
La blessure au doigt de Rose Namajunas était sérieuse | UFC Paris
Main-event : Ciryl Gane bat Serghei Spivac par TKO | UFC Paris
Benoît Saint-Denis bat Thiago Moises par TKO | UFC Paris
Morgan Charriere bat Manolo Zecchini par KO | UFC Paris