Bobby Green est déterminé à rendre passionnant un adversaire qu'il juge ennuyeux | UFC on ESPN+ 87

Publié : Jeudi 5 octobre 2023 14:14:52 310

Bobby Green est déterminé à rendre passionnant un adversaire qu'il juge ennuyeux | UFC on ESPN+ 87

Le vétéran des poids légers de l'UFC, Bobby Green, est toujours là pour offrir un spectacle, mais il estime que son adversaire lors du combat principal rendra cette tâche difficile.

Voir la carte de l'UFC on ESPN+ 87 (Las Vegas)


En tenant fermement le microphone à deux mains lors de la journée médiatique de l'UFC on ESPN+ 87 [UFC Vegas 80 ou UFC Fight Night 229] de mercredi, Green (30-14-1 MMA, 11-9-1 UFC), avec ses doigts et ses poignets couverts de bijoux, a concédé qu'il ne savait rien de son adversaire Grant Dawson.

Après avoir fait quelques recherches, Green a découvert qu'il allait affronter un combattant "ennuyeux" en la personne de Dawson (20-1-1 MMA, 8-0-1 UFC), qu'il estime n'avoir jamais ressenti la pression d'une véritable foule donnant un retour en temps réel sur son style, sans parler de tout ce qui accompagne le fait d'être sur une scène en combat principal.

"Je ne savais même pas qui était ce gars", a déclaré Green lors de la journée médiatique. "Je n'en avais même jamais entendu parler. Et cela concerne son travail. Je pense que le problème, c'est que, disons qu'il a été un peu ennuyeux, vous savez ? Et il a combattu à l'Apex. Mais s'il avait côtoyé ces foules, il aurait déjà ressenti la pression. Ils lui auraient fait savoir que nous n'aimons pas vraiment voir son style.

"Même s'il a parfois obtenu des finitions, c'est comme ça, 'Cool, ouais'. Mais c'est un vrai somnifère. Donc, c'est vraiment un test pour moi de rendre un gars ennuyeux plus excitant. C'est le vrai combat."

Lors de ses cinq derniers combats, Dawson a combattu à l'UFC Apex. L'événement de ce week-end, où Dawson s'apprête à faire sa première apparition en tête d'affiche après 12 combats sans défaite.

Pour Green, sa première chance dans un créneau de premier plan a été un combat à court préavis contre le champion actuel, Islam Makhachev, en février dernier. Les choses ne se sont pas bien passées pour Green cette nuit-là, car il a été rapidement stoppé au premier round. Pour son deuxième combat en tête d'affiche, il croit fermement qu'un résultat différent l'attend samedi.

"J'ai juste l'impression de ne pas avoir eu le temps nécessaire pour me préparer à Islam", a déclaré Green. "J'étais assis sur le canapé, ma fille devait subir une opération, je fumais un joint, et ils m'ont dit : 'Hé, lève-toi et bats-toi à nouveau'. Je me suis dit : 'Oh, super. Faisons-le.' Je pense que cette fois-ci sera très différente, maintenant que j'ai eu le temps de me préparer."

Green arrive après avoir infligé au champion intérimaire précédent des poids légers, Tony Ferguson, sa sixième défaite consécutive à l'UFC 291 en juillet. Le résultat a marqué un retour à la victoire après une défaite contre Drew Dober après le combat contre Makhachev, et un coup de tête a conduit à un match nul contre Jared Gordon.

Bien qu'un combattant comme Ferguson corresponde à la description de ce que Green préfère affronter en termes d'excitation, "King" en a déjà eu l'expérience avec des combattants qu'il juge "ennuyeux". Green estime qu'au-delà de la recherche de la victoire, Dawson n'offre pas grand-chose à l'UFC ou aux fans.

"Je ressens ça à propos de quelques combattants que j'ai dû affronter", a expliqué Green. "Quand j'ai combattu Pat Healy, c'était similaire. Quand j'ai combattu Jacob Volkmann, (c'était) ennuyeux pour moi, mais j'ai eu le Combat de la soirée. J'ai donc pris un combattant ennuyeux et j'ai rendu le combat excitant. Clay Guida, je dirais qu'il est plus un combattant excitant, mais il avait un peu de ça... Ces gars-là veulent juste gagner. Ils ne sont pas intéressés à faire quelque chose de plus grand que ça.

"... Tout ce qu'il peut faire, c'est faire son travail et être lui-même. Il l'a fait jusqu'à présent, et ça n'a pas marché. Comme je l'ai dit, une histoire. Je ne sais pas combien de séries de victoires il a en cours, on pourrait penser qu'ils vont le promouvoir, mais les matchmakers disent : 'Euh, il lui manque quelque chose. Il n'est pas encore arrivé là-bas.' Il lui manque encore quelque chose pour le mettre sous les feux de la rampe".


Source : MMA Junkie


Voir aussi les articles suivants :
Joe Pyfer : Abdul Razak Alhassan ne sera jamais assez bon pour briguer le titre de l'UFC | UFC on ESPN+ 87
Grant Dawson : Sa victoire à l'UFC on ESPN+ 87 contre Bobby Green vaut plus que contre des combattants mieux classés
Joaquin Buckley estime que Colby Covington ne devrait pas se battre pour le titre de l'UFC
Toutes les finitions de Grant Dawson à l'UFC
UFC on ESPN+ 87 - Présentation du combat : Grant Dawson vs. Bobby Green | Las Vegas
UFC on ESPN+ 87 - Dawson vs Green : A Force To Be Reckoned With | UFC Vegas 80




Fiche combat et prono

Grant Dawson vs. Bobby Green

UFC ON ESPN+ 87 - Grant Dawson vs Bobby Green