Le PDG du PFL réagit à la signature de Kayla Harrison avec l'UFC

Publié : Jeudi 25 janvier 2024 15:55:50 692

Le PDG du PFL réagit à la signature de Kayla Harrison avec l'UFC

Pour la première fois depuis le début de sa carrière de combattante professionnelle, Kayla Harrison va changer de promotion.

Voir la carte du PFL EUROPE 1


Après avoir passé les six dernières années avec le PFL, Kayla Harrison fera ses débuts à l'UFC contre l'ancienne championne des poids coqs de l'UFC, Holly Holm, lors de la carte historique de l'UFC 300 en avril. Malgré les efforts du PFL pour la retenir, Harrison a finalement décidé de passer à l'UFC, mais il semble qu'il n'y ait aucune animosité avec son ancien employeur.

"Écoutez, nous souhaitons le meilleur à Kayla", a déclaré le PDG du PFL, Peter Murray, mercredi, lorsqu'on lui a demandé au sujet du départ de Harrison. "Elle est double championne chez nous, en 155 chez les femmes, et elle passe à l'UFC. Elle sera sur une carte historique, ce qui, selon moi, est un témoignage du niveau et de la qualité des talents au PFL. Nous lui souhaitons le meilleur.

"Il sera intéressant de voir Kayla combattre dans la division des 135 livres, mais [nous lui souhaitons] rien d'autre que le meilleur, rien que de l'amour. Nous continuerons à être enthousiastes à l'idée de soutenir les femmes dans le sport. Nous avons certaines des meilleures femmes de la planète dans les sports de combat."

Avant que Harrison ne signe avec l'UFC, des tentatives ont été faites pour la programmer contre la championne poids plume du Bellator, Cris Cyborg, après que les deux se soient livrées à une guerre verbale pendant des années au sujet d'un combat potentiel.

Il y avait l'espoir qu'Harrison puisse affronter Cyborg lors de la prochaine carte PFL vs Bellator en février ou peut-être plus tard dans l'année. En fin de compte, les négociations n'ont jamais atteint ce stade car Harrison envisageait déjà de passer à l'UFC.

Murray a admis que c'est probablement la plus grande perte de toute cette situation, car il pense que Harrison vs Cyborg aurait été un combat principal de choix.

"Nous sommes déçus que le combat entre Cyborg et Kayla n'ait pas eu lieu", a déclaré Murray. "Kayla a choisi de ne pas le faire et de passer à son prochain chapitre.

"Nous avions le combat qui compte. Le combat qui compte le plus. Honnêtement, le plus grand combat dans le sport féminin, en MMA. En fin de compte, Kayla a pris la décision de passer à autre chose. Nous voulions organiser ce combat, mais encore une fois, nous allons continuer à construire ce que nous construisons. Nous avons un excellent effectif, et en ce qui concerne les détails du contrat, tout va bien. Nous soutenons Kayla."

Murray a refusé de donner des détails sur le contrat de Harrison après que le cofondateur du PFL, Donn Davis, ait précédemment déclaré qu'il croyait que la championne olympique double médaillée d'or avait encore un combat à disputer dans son contrat avec le PFL. En fin de compte, le PFL n'a pas mis d'obstacles une fois qu'il était clair que Harrison voulait passer à l'UFC.

"Nous n'allons pas entrer dans les détails du contrat, mais comme je l'ai dit, nous soutenons le prochain chapitre de Kayla", a déclaré Murray. "Écoutez, six ans et demi, nous avons introduit Kayla dans le sport. Elle est championne et nous continuerons certainement à la soutenir, en représentant le PFL et en se mêlant à l'UFC et à ses combattants."

Avec le départ de Harrison, Murray a également annoncé que la PFL introduira une division des poids mouches féminins, cependant, les poids plumes féminins ne participeront pas au format de la saison 2024 à venir.

Les poids plumes auront toujours leur place au PFL et au Bellator, car la promotion envisage maintenant de confronter potentiellement la championne de 2023, Larissa Pacheco, à Cyborg à un moment plus tard dans l'année.

"On pense à Larissa Pacheco - Larissa, double championne du PFL, femmes 155 en 2022 et elle a remporté le championnat des 145 livres l'année dernière", a déclaré Murray. "Elle détient donc deux ceintures, deux catégories de poids différentes. Elle a évidemment battu Kayla en 2022 dans ce championnat. Elle est prête. Elle veut Cyborg, je le sais pertinemment.

"Nous avons une excellente division entre les 145 livres et les 155, et nous faisons venir les femmes des 125 livres du PFL Europe. Nous avons décidé d'introduire les 125 livres féminins comme la catégorie de poids féminine aux côtés des cinq catégories de poids masculines [en 2024]. En dehors de cela, vous verrez Larissa et Cyborg sur une carte pay-per-view, vous les verrez sur des cartes potentielles du Bellator, lors d'événements mondiaux. Nous avons donc la possibilité d'élargir notre focus avec les femmes et c'était le but."


Source : MMA Fighting