Jairzinho Rozenstruik ne fera pas de “callout” après l'UFC Fight Night 238, mais admet des candidats évidents | UFC on ESPN+ 96

Publié : Lundi 4 mars 2024 11:43:40 309

Jairzinho Rozenstruik ne fera pas de “callout” après l'UFC Fight Night 238, mais admet des candidats évidents | UFC on ESPN+ 96

Jairzinho Rozenstruik a maintenu une règle constante tout au long de sa carrière : pas de “callout”.

Voir la carte de l'UFC on ESPN+ 96 (Las Vegas)


Cependant, "Bigi Boy" ne va pas ignorer les options évidentes, surtout pas maintenant. Après sa victoire en tête d'affiche de l'UFC on ESPN+ 96 [UFC Vegas 87 ou UFC Fight Night 238] samedi dernier contre Shamil Gaziev, Rozenstruik (14-5 MMA, 8-5 UFC) n'a que quelques nouveaux affrontements potentiels dans les échelons supérieurs de la division.

"Quand j'aimerais combattre ensuite serait vers juillet ou août", a déclaré Rozenstruik lors de la conférence de presse d’après combat à l'UFC Apex. "Qui je veux combattre ? Vous savez ce que c'est. Je ne dis jamais un nom parce que quand cette personne n'a pas le temps de combattre, alors vous êtes exclu du jeu. C'est pourquoi je n'ai jamais appelé quelqu'un. Il y a quelques noms que je n'ai pas affrontés encore. Par exemple, Tai Tuivasa, Derrick Lewis, Serghei Spivac, et quelqu'un d'autre, Tom Aspinall. Mais je n'appelle jamais quelqu'un parce que je ne veux pas attendre. Je veux être en forme, revenir. Qui est disponible ? Entrons dans l'arène."

Rozenstruik a affronté des combattants classés depuis sa troisième apparition à l'UFC. Il a gagné et il a perdu. L'état d'esprit est toujours de prendre une étape à la fois et la victoire de samedi l'a fait avancer dans la bonne direction. Peu importe ce qui vient ensuite, il est content de sa victoire, un TKO après que Shamil Gaziev (12-1 MMA, 1-1 UFC) ait dit à son coin entre le quatrième et le cinquième round qu'il avait du mal à voir.

"Le combat s'est déroulé comme je m'y attendais, sauf que je ne pensais pas que cela prendrait autant de temps", a déclaré Rozenstruik. "Mais il avait une grosse tête, solide. Finalement, nous avons quand même fait le travail. Mais cela a pris plus de temps que prévu. ... J'ai remarqué que dès le troisième round, je l'avais en quelque sorte fait craquer. Il commençait à abandonner. Il réagissait tardivement au jab. J'étais là, en suivant le plan de match. Je lui tendais des pièges. Il n'y est pas vraiment tombé. J'ai remarqué ça."


Source : MMA Junkie


Voir aussi les articles suivants :
Muhammad Mokaev espère que l'UFC lui accordera un combat pour le titre : “Je n'aime pas les décisions, mais j'ai que 23 ans” | UFC on ESPN+ 96
Steve Erceg explique son “callout” à Brandon Moreno après sa victoire | UFC on ESPN+ 96
Tyson Pedro plaisante sur ses difficultés financières après sa retraite : “Je vais probablement devoir braquer quelqu'un” | UFC on ESPN+ 96
Vinicius Oliveira veut affronter Umar Nurmagomedov pour son deuxième combat à l'UFC : “Il n'a que la lutte” | UFC on ESPN+ 96
UFC on ESPN+ 96 - Rings Girls : Red Dela Cruz et Brookliyn Wren
UFC on ESPN+ 96 - Les salaires (estimation) | Las Vegas