Charles Oliveira : la force d'un papa en mission pour reconquérir le titre | UFC 300

Publié : Vendredi 12 avril 2024 15:48:12 551

Charles Oliveira : la force d'un papa en mission pour reconquérir le titre | UFC 300

L'ancien champion des poids légers, Charles Oliveira, compte bien poursuivre sa remontée vers le titre en battant Arman Tsarukyan à l'UFC 300.

Voir la carte de l'UFC 300 (Las Vegas)


Peu avant son départ du Brésil pour Las Vegas à l'occasion de l'UFC 300 , Charles Oliveira a annoncé au monde entier la prochaine naissance de son fils. Cette arrivée prochaine motive plus que jamais l'ancien champion des poids légers.

"J'ai déjà une fille et mon fils arrive bientôt ; cela me motive énormément", a déclaré Oliveira à UFC.com. "Tout le monde sait qu'il y a quelques années, à la naissance de ma fille, j'ai enchaîné les victoires. Alors maintenant que mon fils Dominic est en route, je crois que la même chose peut se produire."

Il ne s'agit pas de n'importe quelle série de victoires, mais d'une série de 11 victoires consécutives débutée en 2018, comprenant des victoires sur Clay Guida, Jim Miller, Tony Ferguson, sa victoire pour le titre des poids légers face à Michael Chandler et une défense de titre contre Dustin Poirier.

Le seul objectif d'Oliveira est de récupérer sa ceinture après sa défaite face à Islam Makhachev à l'UFC 280 en octobre 2022. Il s'est remis sur les rails contre Beneil Dariush en juin dernier et devait à nouveau affronter Makhachev à Abu Dhabi en octobre dernier, mais une vilaine coupure au-dessus du sourcil deux semaines avant le combat l'a contraint à se retirer.

Charles Oliveira : la force d'un papa en mission pour reconquérir le titre | UFC 300

Aujourd'hui, il se prépare à affronter Arman Tsarukyan, classé numéro 4 des poids légers, dans un combat que le PDG de l'UFC, Dana White, a qualifié de combat pour le titre de prétendant numéro 1. Mais pour Oliveira, il est le seul à devoir affronter le champion suivant.

"Je suis numéro un au classement, et vous devez passer par moi pour vous battre pour la ceinture et devenir champion", a déclaré Oliveira. "Je ne sais pas ce qu'on lui a dit, mais c'est mon avis. Je suis le prochain sur la liste. Je suis le premier et je devrais être celui qui a la chance de me battre pour la ceinture et de redevenir champion."

Si l'on compare le palmarès d'Oliveira à celui de Tsarukyan, on constate de nombreuses différences. L'un des points les plus importants est le temps que les deux combattants ont passé dans l'Octogone. "Do Bronxs" a fait ses débuts à l'UFC en 2010, tandis que Tsarukyan a fait ses débuts professionnels en MMA en 2015 et ses débuts dans l'Octogone en 2019 contre Makhachev.

Charles Oliveira est le détenteur du plus grand nombre de finitions, de victoires par soumission et de bonus dans l'histoire de l'UFC. Il est confiant dans l'expérience qu'il apporte à ce combat.

"L'expérience compte beaucoup", a déclaré Oliveira. "Je suis entré en tant que jeune garçon parmi des lions et je suis devenu un lion moi-même, un lion très rusé. L'expérience est là, mais j'aurai toujours aussi cet esprit Chute Boxe, toujours à l'offensive, toujours à la recherche de la victoire. C'est ça qui compte."

Charles Oliveira : la force d'un papa en mission pour reconquérir le titre | UFC 300

Depuis sa défaite face au champion en 2019, Tsarukyan a clairement fait savoir qu'il voulait obtenir ce combat revanche. Lorsque nous lui avons parlé à Miami avant l'UFC 299 , Tsarukyan a déclaré : "Pour être honnête, je pense à Charles, mais parfois je me dis : 'OK, je vais gagner et je vais enfin me battre avec Islam Makhachev'."

Le Brésilien de 34 ans ne s'inquiète pas de ce que Tsarukyan peut dire sur les prochains combats et du fait qu'il pourrait sous-estimer l'ancien champion, car Oliveira sait qu'il est concentré sur la tâche à accomplir et qu'il est plus motivé que jamais.

"Peu importe ce qu'il apporte dans le combat", a déclaré Oliveira. "Ce qui compte, c'est ma motivation. Ce qui compte, c'est mon bonheur. Ce qui compte, c'est que j'aie la puissance de feu et que je puisse le mettre KO. Je peux le finir. Peu importe. Je suis heureux. Je suis motivé ; c'est la seule chose qui compte dans ce combat."

Il est normal qu'un combattant aussi apprécié des fans que Oliveira soit placé sur une carte aussi historique. Et le sentiment est réciproque

C'est tout à fait normal qu'un combattant aussi apprécié des fans qu'Oliveira se retrouve sur une carte aussi historique. Et le sentiment est partagé par le représentant de la Chute Boxe.

Charles Oliveira : la force d'un papa en mission pour reconquérir le titre | UFC 300

"Cela fait 14 ans que je suis là. C'est un long chemin et faire partie de cet événement historique, avec de grands champions et d'anciens champions qui entrent dans la légende, c'est pour ça que je fais ça", a déclaré Oliveira. "C'est incroyable."

Avec 21 soumissions et 10 KO à son actif, Oliveira ne se préoccupe pas de la manière dont il remportera la victoire sur Tsarukyan samedi soir à la T-Mobile Arena. Son seul objectif est de sortir vainqueur, peu importe la méthode. En fin de compte, il l'a dit lui-même : "On gagne, on avance. On perd, on recule."

Oliveira est déterminé à reconquérir la ceinture de l'UFC, et avec toute la motivation d'un futur papa derrière lui, samedi pourrait être le début d'une autre série historique pour "Do Bronx".

"C'est mon objectif, sans aucun doute. Je veux redevenir champion."


Source : UFC


Voir aussi les articles suivants :
UFC 300 - La pesée officielle : résultats, vidéos, photos, faceoffs | Las Vegas
UFC 300 - Weili Zhang vs. Xiaonan Yan : History in the Making | Las Vegas
UFC 300 - Embedded : Vlog Series - Episodes 1 à 4 | Las Vegas
Jalin Turner : Renato Moicano sera peut-être coriace, mais il n'aura pas la même dureté que Dan Hooker | UFC 300
Mark Coleman, vétéran de l'UFC, remettra la ceinture “BMF” au vainqueur de Gaethje vs. Holloway à l'UFC 300
Dana White augmente les bonus de performance de l'UFC 300 à 300 000 $




Fiche combat et prono

Charles Oliveira vs. Arman Tsarukyan

UFC 300 - Charles Oliveira vs Arman Tsarukyan