UFC Fans
Jon Jones controlé positif à un stéroïde anabolisant
Publié le : Mercredi 23 août 2017

Jon Jones controlé positif à un stéroïde anabolisant

Jon Jones controlé positif à un stéroïde anabolisant

Jones échoue un test antidopage lors de son dernier combat avec Daniel Cormier pour le titre des poids mi-lourds le 29 juillet dernier.

Jones aurait testé positif au Turinabol, un stéroïde anabolisant développé dans les années 60 par des chercheurs de RDA (Allemagne de l’Est) qui souhaitaient donner plus de force et de musculature à leurs sportifs tout en évitant les contrôles anti-dopage qui auraient pu avoir lieu.
Plus d'infos sur le Turinabol


Turinabol


En juillet 2016 lors de l'UFC 200, Jones avait été supprimé de la carte trois jours avant le début de l'évènement pour avoir été contrôlé positif par l'USADA (Agence Américaine Anti-Dopage).

En décembre 2014 lors de l'UFC 189 il est contrôlé positif à la cocaïne, il risque aujourd'hui jusqu'a 4 ans de suspension.

Interrogé, Le président de l’UFC Dana White a indiqué que Jon Jones n’avait pas encore été officiellement destitué de son titre.

Si la prise de stéroïde est confirmé, il est fort possible de ne plus revoir Jon Jones dans un Octogone...



Retour